×
Publicités
Publié le
15 juil. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Thom Europe s’empare de l'italien Stroili

Publié le
15 juil. 2016

Depuis plus de deux ans, les rumeurs se multipliaient sur la possible cession de Stroili. C’est désormais chose faite. Dans un communiqué, le groupe français Thom Europe, spécialisé dans la distribution de bijoux et montres avec les chaînes Histoire d’Or, Marc Orian et TrésOr, annonce avoir conclu un accord pour le rachat de l'enseigne transalpine Stroili.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Il y a deux ans, la valeur de la société avait été estimée entre 240 et 270 millions d'euros.

Stroili propose des bijoux pour toutes les bourses - stroilioro.com


Le distributeur, leader, selon son communiqué, en France et en Europe avec un réseau de 572 points de vente, a racheté la totalité du capital de Stroili auprès du consortium Accessible Luxury, composé de plusieurs investisseurs, dont le fonds Investindustrial, actionnaire majoritaire de Stroili depuis 2006 avec d’autres partenaires financiers, tels 21 Investimenti, Wise, NB Renaissance et L Catterton (groupe LVMH).

Stroili est une chaîne de bijouteries italienne proposant une offre étendue pour toutes les bourses, qui a lancé il y a quelques années sa propre marque de bijoux (Stroili Gioielli).

Dotée d’un réseau de près de 369 magasins, la société de Udine (nord-est de l’Italie), qui emploie 1 370 personnes, est présente dans une vingtaine de pays étrangers dont les Emirats arabes unis, la Chine, l’Espagne et l’Allemagne.

Au 31 mars, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 216 millions d’euros sur douze mois en dégageant un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 35 millions d’euros.

Sur 12 mois, Thom Europe, majoritairement détenu par Bridgepoint avec d'autres fonds, a enregistré un chiffre d'affaires de 387 millions d'euros et un Ebitda ajusté de 78 millions d'euros.

« Le regroupement des deux entreprises permettra au groupe de devenir le premier distributeur européen de bijoux et la principale plate-forme multinationale sur le marché de la bijouterie accessible », indique un communiqué.

La nouvelle entité comptera environ 940 points de vente, répartis sous cinq enseignes (Histoire d'Or, Marc Orian, TrésOr, Stroili et Franco Gioielli), et emploiera plus de 4 600 personnes. Le chiffre d'affaires cumulé des deux sociétés a atteint près de 600 millions d'euros en 2015.

L'opération devrait être finalisée d'ici à octobre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com