×
Publié le
15 juil. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Toka Toka étoffe son vestiaire sportswear revisité

Publié le
15 juil. 2015

Toka Toka s’inscrit dans la veine des labels français défendant une élégance décontractée. La marque, lancée en 2014, présentait récemment sa troisième collection sur le salon Capsule de Paris et dans son showroom parisien.

Pièces de la collection Printemps-été 2016 - Toka Toka


La marque joue avec des sweats et t-shirts au design sagement rétro, mais aussi une offre de chemises, aux détails soignés et aux tissus japonais, puisant dans le workwear et le sportswear chic. L'ensemble est renforcé par des pièces fortes comme une chemise à gros pois bleu clair ou une veste kimono au bleu marine profond.

Le fondateur de Toka Toka, Vincent Tokatlian, a travaillé avec l’équipe de Carven Homme. Il a aussi rempli des missions commerciales pour Brooklyn We Go Hard et Bérengère Claire, et avait cofondé le site lifestyle La supérette. Il fait aussi partie d’une famille viscéralement liée à la mode. Son père, Jean-Richard Tokatlian, est le fondateur de la marque Sugar, basée à Marseille, et son frère Frédéric dirige la marque de prêt-à-porter féminin Drolatic.

Pièces de la collection printemps-été 2016 - Toka Toka


Le créateur peut ainsi s’appuyer sur le réseau familial, notamment pour développer des coloris exclusifs pour ses collections. Toka Toka réalise ensuite ses productions au Portugal et revendique un choix de tissu premium. Ses sweats sont proposés à 99 euros, les chemises débutent autour de 115 euros. La marque affiche une vingtaine de points de vente dans le monde dont Centre Commercial à Paris, Allan Joseph à Marseille, mais aussi Centre Ville à Bruxelles ou United Arrows au Japon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com