×
Publicités
Publié le
18 déc. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Valentine Gauthier: l'évolution poursuit son cours

Publié le
18 déc. 2009

Fraîchement entrée aux Galeries Lafayette Haussmann et bientôt chez Merci, Valentine Gauthier nous livre pour l’été 2010 une collection plus aboutie et plus variée. Les silhouettes, piquantes, élégantes et plutôt jeune fille d’autrefois, laissent place à des modèles tout aussi inspirés et créatifs, mais imprégnés d’un esprit définitivement plus "femme".

Valentine Gauthier
Collection Valentine Gauthier printemps-été 2010

Une collection aérienne et terrestre
Pas de panique la "Valentine Gauthier’s touch" est toujours là: les épaulettes travaillées, les nombreux clins d’œil à l’Histoire, aux mythes et aux mondes qui nous entourent, visibles ou invisibles… Pour la collection à venir, ce sont tantôt les amazones tantôt les déesses gréco-romaines, qui ont porté l’imaginaire débordant de la jeune créatrice.

Les sequins rebrodés et les graphismes fossiles ponctuent, tout comme les références tribales, cette gamme instinctive, aérienne et terrestre, où un jeu de "tensions et d’équilibre" se plaisent à bousculer nos idées toutes faites. Place au classicisme, à la légèreté, à la maîtrise, à la déstructure mais également à "l’énergie rebelle d’une rockeuse au glamour très eighties" nous explique-t-on au service communication de la griffe.

What's New ?
Outre l’arrivée du body et des imprimés, Valentine Gauthier innove avec l’utilisation de nouvelles peaux mais aussi de nouvelles façons de traiter, de teindre, de produire. A titre d’exemple, elle vient de dénicher un nouveau partenaire au Pérou qui cultive du coton Pima (plus résistant et donc qui ne nécessite pas d’engrais ou de pesticide).

Idem pour la maille. La créatrice collabore avec un fabricant en Bolivie pour habiller certaines silhouettes de maille d’alpaga plus fine. Connue pour son engagement tant au niveau humain qu’environnemental, quitte à fermer les yeux sur le prix, Valentine Gauthier ne fait pas dans la concession, ni en amont ni sur son produit entièrement équitable. Et c’est tant mieux.

Valentine Gauthier
Robe printemps-été 2010 parée du nouvel imprimé

Consolidation de sa distribution
Son évolution stylistique, on la doit aussi au feed-back des clientes de sa boutique en propre, ouverte en début d’année, 58 rue Charlot à Paris, ou encore des meilleures ventes de son site Internet inauguré cet automne qui lui permet de rayonner sur tout l’Hexagone.

En parlant de distribution, Valentine Gauthier compte pour l’année à venir consolider les marchés sur lesquels elle est déjà présente: France, Etats-Unis, Japon (elle débarque cet été dans les department stores locaux), Chine, Moyen-Orient, avec pour mot d’ordre: s’implanter dans des points de vente sélectifs, qui comprennent et adhèrent à son état d’esprit. On l’a déjà dit: Valentine Gauthier ne fait pas dans la concession, et c’est pour cela aussi qu’on l’aime.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com