×
202
Fashion Jobs
PROJECT DISTRIBUTION
Sales Representative
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Acheteur - Retail Non-Food - Zwevegem
CDI · ZWEVEGEM
LEVI'S
Factory Outlet Replenishment Analyst
CDI · Zaventem
COURIR BELGIUM
Sales Supervisor - Gent - Voltijds - 35u - v/m
CDI · GAND
SKECHERS
Part Time (15 +) Sales Talents_ Rotterdam Lijnbaan
CDI · ROTTERDAM
SKECHERS
Part Time (+15h) Verkoop Talenten Voor Onze Nieuw te Openen Winkel in Rotterdam Lijnbaan
CDI · ROTTERDAM
SKECHERS
Bbl 3 : Retail Specialist / Verkoop Talent
CDI · AMSTERDAM
LEVI'S
Business Analyst, DTC, Project Solar
CDI · Zaventem
LEVI'S
European Accounting Manager, Erp Project (Remote)
CDI · Zaventem
GALERIE DURET
Commercial en Galerie d'Art Contemporain
CDI · BRUXELLES
ESTÉE LAUDER
Business Analyst
CDI · Machelen
SHISEIDO
Business Analyst (v.i.e.)
CDI · Brussels
ATELIER VALENTINE AVOH
Stagiaire Atelier de Couture
Stage · BRUXELLES
ATELIER VALENTINE AVOH
Stage en Graphisme / Media Communication
Stage · BRUXELLES
NATAN SA
Sales Advisor / Natan Paris
Stage · PARIS
SCOTCH & SODA
Assistant Store Manager - Waterloo
CDI · Waterloo
SKECHERS
Supervisor_ Roermond Designer Outlet
CDI · ROERMOND
SKECHERS
Stockroom Specialist (Full Time 32 +)
CDI · ROERMOND
BAUNAT DIAMOND JEWELLERY
Stage Communicatie & Marketing
Stage · ANTWERPEN
BAUNAT DIAMOND JEWELLERY
Stage Grafische Vormgeving & Digitale Media
Stage · ANTWERPEN
PINK MANGO GROUP
Assistant(e) Polyvalent(e) en/fr
CDD · AUDERGHEM
NO CONCEPT STORES
Assistant(e) Shop Manager
CDI · BRUXELLES
Publié le
20 juil. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Wolford: ventes en hausse mais bénéfices en baisse

Publié le
20 juil. 2012

Comme attendu après la publication il y a quelques semaines d'un troisième trimestre meilleur que les deux précédents, Wolford parvient à terminer son exercice avec un chiffre d'affaires en hausse. En petite hausse certes, puisque celui-ci a atteint 154 millions d'euros, soit 1,3% exactement de plus qu'en 2010/2011. Le spécialiste du collant haut de gamme, qui représente un peu plus de la moitié de ses ventes, outre ses développements lingerie, maillot et prêt-à-porter, se satisfait donc de cet exercice qui est parvenu à revenir dans le vert avant sa fin (le 30 avril) après un premier semestre impacté par le contexte économique européen.


Wolford collants et prêt-à-porter automne-hiver 2012/2013.

Géographiquement parlant, la marque autrichienne a vu ses trois plus gros marchés progresser, puisque, par ordre d'importance, les ventes allemandes ont crû de presque 5%, les ventes américaines de presque 4% (+10% en monnaie locale), tandis que son marché domestique connaissait une plus petite hausse d'un peu moins de 2%. Egalement en croissance sur 2011/2012: l'Espagne (+18%), la Belgique (+12%) et le Royaume-Uni (+8%).

Côté négatif cette fois, la France, quatrième marché de Wolford, a un peu reculé avec un petit -0,5%. Petite baisse de 1,4% également en Scandinavie, mais chute plus conséquente de 4% aux Pays-Bas, 5% en Italie, et surtout 12% en Suisse.

Le CEO de Wolford, Holger Dahmen, a de nouveau validé la stratégie de développement de la distribution monomarque, qui selon lui permet à la marque de continuer à progresser. Si quelques boutiques en franchise ont fermé, la marque est passée de 106 à 118 succursales sur cet exercice, tout en continuant à ouvrir des shop-in-shops dans les grands magasins. Soit une part du retail dans les ventes qui est aujourd'hui de 55%, contre 51% sur l'exercice précédent. Mais Wolford travaille aussi sur un nouveau front, puisque le rapport financier fait état de la préparation d'un plan d'expansion en Chine pour les années à venir.

En attendant, si le chiffre d'affaires a augmenté, une performance à nouveau attendue pour l'exercice qui vient d'être entamé, les bénéfices ont, eux, bel et bien reculé. Ainsi, le résultat opérationnel est passé de 7,3 à 7 millions d'euros environ, mais le résultat net a lui subi une vraie érosion exceptionnelle, passant de 5 millions à 1,3 million d'euros, suite à un audit portant sur les taxes payées de 2003 à 2010 qui a valu un rattrapage de près de 3 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com