×
140
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Marketing Manager on et Off Line
CDI · WATERLOO
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Jodoigne
CDI · JODOIGNE
ETREAC AGENCY
Planning Officer
CDI · NAMUR
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Showroom / Assistant(e) Commerciale – Fashion Wholesale - Benelux (Bruxelles)
CDI · BRUXELLES
PROJECT DISTRIBUTION
Responsable E-Commerce /Digital Marketing
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Gérant(e) - Retail - Textile & Non Alimentaire - Erquelinnes
CDI · ERQUELINNES
COURIR
New Market HR Officer - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
SANDRO
Human Resources Coordinator (Netherlands & Belgium) M/W H/F
CDI · BELGIUM AND NETHERLANDS
KIPLING
Manager, PR &Amp; Social - Kipling
CDI · ANVERS
FASHION & LUXURY SELECTION
District Manager - Belgique
CDI · BRUXELLES
FASHION & LUXURY SELECTION
Operational Product Manager
CDI · BRUXELLES
KIPLING
Digital Strategic Account Specialist Kipling Emea - Temporary Contract 6 Months
CDI · ANVERS
SB RECRUITMENT & SERVICES
Responsable Administratif & Financier – Retail Ameublement – Bruxelles
CDI · BRUXELLES
SB RECRUITMENT & SERVICES
Category Manager/Acheteur – Retail – Charleroi
CDI · CHARLEROI
CALZEDONIA
District Manager Calzedonia Luxembourg
CDI · BRUXELLES
MAISONS DU MONDE
Visuel Principal - Mons (H/F)
CDI · MONS
PURE DIFFUSION BVBA
Account Manager
CDI · ANTWERPEN
POKER JEANS STORE
Stagiaire Comptabilite
Stage · WATERLOO
POKER JEANS / JEANSLAND
Stagiaire Achat
Stage · WAUTHIER-BRAINE
POKER JEANS STORE
Stage e Commerce/ Graphisme
Stage · WAUTHIER-BRAINE
ANTI AGING CENTER
Esthéticienne et Conseillère de Vente H/F
CDI · BRUXELLES
ANTI AGING CENTER
Coiffeur
CDI · BRUXELLES
Publicités

Carlin Creative Trend Bureau: London fashion week - PE 2017

Publié le
today 26 sept. 2016
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’essentiel à retenir de la oh-so-british semaine…


Mary Katranzou  - Photo Alessandro Garofalo Vogue Runway

Les défilés londoniens offrent toujours une belle bouffée de créativité et aussi une certaine dose d’humour, appréciable en ces temps troublés. La vitalité de la scène londonienne ne se dément pas et propose un palpitant mélange de tradition, de contre-culture et d’avant-gardisme, un cocktail bienvenu avant les défilés milanais.
Ready ?

Gingham Connection

Les français l’appellent « vichy », les anglais l’appellent « gingham » et c’est l’un des motifs phares aperçus sur les podiums londoniens : les petits carreaux sur fond blanc se la jouent fashionista, associant fraicheur et design :



House Of Holland  - Photo Luca Tombolini Vogue Runway


Peter Piloto  - Photo Yannis Vlamas Vogue Runway


Toga  - Photo Alessandro Garofalo Vogue Runway

House of Holland joue sur les télescopages de coloris et de proportions en associant mini-maxi, tandis que le passionnant label Toga propose une version très contemporaine du vichy en le transposant sur des matériaux luisants travaillés dans des coupes innovantes. Peter Piloto opte lui pour une approche plutôt lifestyle et casual, avec des broderies et des surimpressions décalées, dans un porté nonchalant et estival.

Etrange Romance

Londres ne serait pas Londres sans les imprimés fleuris mais on observe cette saison une nette évolution dans le traité coloristique. Après plusieurs saison de floraux très contrastés et hyper-visuels, la palette devient plus douce pour le P-E17, mais sans mièvrerie aucune. Car ces floraux prennent tout leur intérêt travaillés dans des coupes asymétriques, pour un nouveau romantisme plus engagé et inattendu :



Simone Rocha  - Photo Unmberto Fratini Vogue Runway


Erdem  - Photo Umberto Fratini Vogue Runway


Preen  - Photo Yannis Vlamos Vogue Runway

Simone Rocha est ici totalement dans son univers, à la fois poétique et design, avec cette saison plusieurs silhouettes captivantes qui bousculent totalement la notion de romantisme floral. Erdem est également ici à 100% sur son territoire de légitimité, tandis que Preen surprend en proposant une vision du romantisme très subversive et décalée.

Déesse urbaine

La silhouette est longue, fluide et mouvante mais on est ici bien loin de toute référence évidente à l’antique ou à l’esthétique gréco-romaine. On évoque ici une déesse résolument citadine et contemporaine, très portée sur le design mais aussi la couleur :



Temperley London  - Photo Marcus Tondo Vogue Runway


J.W.Anderson Photo Alessandro Garofalo Vogue Runway


Roksanda  - Photo Luca Tombolini Vogue Runway

On retrouve chez Temperley London et J.W Anderson un traitement de la couleur en dégradé associé au blanc, mais chez le talentueux designer écossais cette palette s’associe à un travail de coupe remarquable : biaisées ou « vrillées », ses silhouettes sont à la fois intemporelles et hyper-actuelles. Roksanda continue à gagner en souplesse  et en subtilité, la griffe ayant désormais pris ses distances avec le color-blocking radical de ses débuts.

History-Pop

Les références historiques, corsets, fraises, manches « Tudor », ruchers… d’accord, mais avec une certaine dose d’humour et un vrai travail de design ! Contrastes graphiques, touches de couleurs acidulées et proportions relookées sont au menu :



Molly Goddard  - Photo Marcus Tondo Vogue Runway


J.W.Anderson  - Photo Alessandro Garofalo Vogue Runway


Marques' Almeida  - Photo Marcus Tondo Vogue Runway

Molly Goddard, la créatrice londonienne qui monte, s’amuse avec les codes historiques avec une collection pétillante et décalée. Là encore, J.W Anderson excelle, avec une relecture singulière des proportions de l’époque Tudor. Le duo Marque’s Almeida signe une collection plus accessible que les saisons précédentes, avec une dégaine qui gagne en « cooliltude » et très Instagram-friendly.
Les références historiques ont aussi inspirées Christopher Bailey aux commandes de Burberry mais dans un traité plus attendu et commercial, pour une collection« show now, buy-know », à shopper dès cet automne.

British Britishness… !

Et enfin un clin d’œil au griffes qui sur-jouent les références aux codes traditionnels de l’allure british, entre humour et réinterprétation, avec Mulberry et surtout Christopher Kane qui a défilé à la Tate Gallery, haut lieu de l’histoire britannique.

 

Mulberry  - Photo Kim Weston Arnold Vogue Runway


Christopher Kane  - Photo Umberto Fratini Vogue Runway

 « Rule, Britannia ! »

Par Thomas Zylberman pour Carlin Creative Trend Bureau
Besoin d’adapter vos collections? Retrouvez nous sur Carlin-creative.com





 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com