Best of Défilés Homme à Paris : Kim Jones, clins d'œil provocateurs, jeux de lumières & sportswear versus costume.

A Paris, s'il y avait une chose à retenir de cinq jours de collections masculines, cela serait celle-ci : le dernier défilé de Kim Jones après sept années à la direction artistique de l’homme chez Louis Vuitton et un final qui restera dans les annales avec la présence de deux amies-muses, Naomi Campbell & Kate Moss. Chez l’homme on a osé aussi les clins d’œil poussés sinon provocateurs comme chez Walter Van Beirendonck et son thème sur le fétichisme, en mettant bien en avant le mot cochon... Chez Julien David et ses hommes masqués devenus chiens dans leur propre habitat ou encore chez Rick Owens, où l’homme se caractérise par son individualité étrange.Mis à part ces parenthèses, les créateurs ont surtout cherché à nous transporter dans des univers poétiques à travers des mises en scène toujours recherchées, comme chez Dries Van Noten et son final coloré contrastant avec le béton brut, la beauté absolue d’un paysage enneigé chez Thom Browne et ses hommes séduisants partis camper ou encore le beau défilé tout en danse et musique de Pigalle. Sans oublier que la lumière, sous un Paris pluvieux, devient essentiel, chez Lanvin, Dior Homme ou tout feu, tout flamme chez Hermès. Sur le podium, on remarque deux grandes tendances, un sportswear plus que jamais célébré, avec matières fluides et baskets au pied (Valentino, Issey Miyake Men, Lanvin) et aussi un retour du beau costume, impeccable sous toutes ses coutures, notamment chez Paul Smith qui revisite ses classiques, Berluti qui ose même le rose poudré ou encore Dior Homme, qui propose une nouvelle version de sa veste Bar chez l’homme. Enfin la Fashion Week masculine s’est terminée comme toujours avec son Buzz Mode, avec côté célébrités la présence de la nouvelle star Timothée Chalamet, sans oublier la barbe de Karl Lagerfeld, venu applaudir le défilé Dior Homme et l’annonce de l’arrivée d’Hedi Slimane chez Céline. Musique Bandit & Nikit / 2018

Copyright : Paris Modes Productions

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER