Best of New York : Les grands noms de New York redéfinissent l'Amérique à travers une nouvelle femme forte et sûre d'elle.

La fashion week de New York est en pleine transformation, tant par le départ de ses marques phares comme Tommy Hilfiger ou Proenza Schouler, que par le contexte politique et social très pesant, notamment à travers les différents mouvements pour les femmes, de #metoo à #timesup… Les créateurs de mode profitent ainsi de leur tribune, celle d’un podium, pour mettre en avant leur engagement, en proposant une nouvelle femme sûre d’elle, assumant totalement sa part de féminité et c’est le cas pour deux grands shows, l’un clôturant la fashion week, Marc Jacobs et ses volumes extra -épaulés montrant une femme forte osant la couleur, l’autre show ouvrant cette semaine de la mode, la femme sensuelle, à la fois tigresse et disco, de Tom Ford. Autre façon de présenter l’Amérique, à travers un état des lieux de sentiments contradictoires, à la fois joyeux et flippants, comme chez Calvin Klein par Raf Simons, et ses tenues de workwear transformées et cagoulées, ou encore chez Coach par Stuart Vevers, et sa forêt mystérieuse peuplée d’hommes et de femmes cools et subversifs.Plusieurs événements ont tout de même égayé cette semaine à New York, comme la présence de la maison italienne Bottega Veneta, propriété de Kering. Son directeur de la création, Tomas Maier, a profité de l’ouverture d’une nouvelle boutique sur Madison Avenue pour offrir un défilé remarquable, avec une mise en scène somptueuse. Autre moment marquant, Victoria Beckham, qui célèbre les 10 ans de sa maison à travers un défilé intimiste, et qui a vaincu sa discrétion pour venir embrasser toute sa famille au premier rang. Enfin cette fashion week marque un tournant avec le départ de Jason Wu de chez Boss avec une dernière collection très réussie, et le retrait avec élégance de Carolina Herrera, 79 ans, qui laisse la direction de la création à son, bras droit, Wes Gordon.La touche finale revient à Philipp Plein, qui vit son rêve américain depuis plusieurs saisons, en cherchant à offrir de l’extraordinaire à une foule en délire, avec cette fois la présence d’un robot nous donnant envie de rêver en effet àun autre monde… jusqu’à la prochaine saison.Musique Bandit & Nikit - 2018

Copyright : Paris Modes Productions

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER