Futurisme étrange dans les défilés, la mode entre en plein science-fiction …

La mode se doit d’avoir toujours un cran d’avance, de regarder vers le futur. Encore plus aujourd’hui. Pour présenter leur collection automne/hiver 2018/19, les créateurs partent à la recherche d’autres mondes… Du vaisseau XXL qui atterrit avec un robot chez Philipp Plein, à la base spatiale enchanteresse qui s’installe au cœur du musée du Louvre chez Louis Vuitton. A partir de là, deux univers s’affrontent. Ceux qui se parent pour le futur comme Craig Green, pour Moncler avec ses astronautes aux multiples couches, à Calvin Klein et Prada, à travers leur propre version des vêtements de sécurité, prêts à affronter l’extérieur quel qui soit. Et de l’autre côté, la transformation est en cours. Qui sont ces filles tout en argent, ou au visage strassé, voire peintes tout en blanc avec des oreilles comme des antennes? La mutation de l’être humain n’a-t-elle pas commencé ?Jeremy Scott chez Moschino se demande même si Jackie Kennedy n ‘était pas une alien ? il y a de quoi réfléchir, et à Alessandro Michele chez Gucci de pousser les frontières de l’étrange un peu plus loin, entre fiction et réalité, avec ces têtes portées comme un sac à main, ces êtres étranges, et même ce dragon qui apparaît comme un animal familier… Avec ces défilés, la mode est déjà entrée en pleine science-fiction… Musique Bandit & Nikit - 2018

Copyright : Paris Modes Productions

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER