×
Accueil > Vidéos > #LeMeilleurEstDevant interview avec Jean-Charles de Castelbajac, Fashion designer & artiste

#LeMeilleurEstDevant interview avec Jean-Charles de Castelbajac, Fashion designer & artiste

access_time 00:02:11

1. en quoi le meilleur est devant ?le meilleur est devant parce que j’ai passé un mois et demi confiné à réfléchir, à créer, à réinventer ma vie et à penser de quelle manière, dans le futur, je peux mettre mon talent au service des autres. 2. comment se réinventer ?se réinventer, c’est au quotidien, c’est refaire des gestes d’une autre manière, c’est essayer de faire et de se mettre en danger dans des dimensions qu’on n’a jamais pratiquées comme la cuisine par exemple pour moi et puis aussi essayer de par exemple je suis gaucher et bien j’essaye de dessiner de la main droite, se mettre en danger, c’est se réinventer. 3. la mode comme acteur du changement ?la mode est un acteur fondamental du changement car la mode voit converger l’art, la musique, le cinéma, les émotions, les gens, la fonction, les besoins. la mode est au cœur de tout ça donc la mode doit se réinventer et je pense que cette crise va faire de la mode quelque chose de plus éthique, quelque chose de plus écologique, quelque chose qui est plus liée au partage et qu’on va peut-être quitter la mode pour aller vers le style.4. un mot pour définir la mode de demain ?un vêtement compagnon5. une mode 100% digitale ?non, la mode c’est fait aussi pour être caressée donc digitale d’une autre manière.6. comment interpréter #mieux - différemment - moins dans la mode ?je pense qu’il est temps de se remettre à penser à des vêtements qui nous accompagnent, qui peuvent se transmettre, où la fonction prend le dessus sur l’ornemental donc c’est une autre mode, c’est surtout une question du style et de repenser à des vêtements pérennes. 7. qu'est-ce que le luxe de demain ?le luxe de demain c’est du temps pour soi, ce qu’on vient d’apprendre avec le confinement, partager, c’est aussi réapprendre un «slow down», à ralentir, à réapprendre que la paresse n’est pas un vilain défaut. 8. le 1er prochain défi ?c’est un défilé mais d’une manière virtuelle, réinventée, c’est peut-être présenter la mode d’une autre manière avec des dessins par exemple en tous cas rendre tout cela ludique. musique libre de droit - artlist